Les Fourberies de Scapin
Mise en scène : Manuelle Lotz Texte : Molière

Cafarnaüm s’attaque à un Molière ! Et dans l’œuvre du maître choisit une farce, les fourberies. Envie de rire ? Mais chez Molière on rit tout le temps. Envie de légèreté ? Mais chez Molière rien n’est vraiment léger, rien n’est anodin. Alors ? Pourquoi Scapin ? Pourquoi Les fourberies ?

Parce que.
Et toc !

« Un délicieux cocktail de traditionnel et de moderne. Les spectateurs sidérés par autant de talent, captivés par une histoire qui n’a pas pris une ride et séduit par un humour omniprésent, ne se sont jamais demandés ce qu’ils étaient venus faire dans cette galère.» LE PAYS

« Une mise en scène bondissante et nerveuse, une interprétation tonique non dépourvue de finesse, une pièce pétillante et fertile en rebondissements…» L’EST REPUBLICAIN